Voici le visage d'un enfant qui entend pour la toute première fois

Patrick

«Bip, bip»: voilà les premiers mots qu’a prononcé Patrick après avoir «entendu» pour la toute première fois. Comme le font sans doute plusieurs mamans, sa mère, Kelly lui avait dit: «Regarde la voiture, bip, bip», alors qu’ils quittaient l’Hôpital de Montréal pour enfants, où Patrick venait de recevoir un appareil auditif qui lui a fait découvrir, à deux ans et demi, un tout nouveau monde.

Six semaines auparavant, Kelly et son mari Rafael adoptaient Patrick en Chine. Le garçon est né en juin 2015 avec une malformation congénitale: la microtie. Dans son cas, ses oreilles minuscules sont complètement fermées des deux côtés. Résultat: Patrick souffre de surdité bilatérale. Alors que les adoptions régulières en Chine peuvent prendre jusqu’à 15 ans, les personnes désirant adopter un enfant avec des besoins spéciaux tels que des fentes labiales et palatines, des affections cardiaques traitées chirurgicalement, l’hépatite B ou un pied bot, peuvent voir leur délai de traitement largement réduit. Comme Patrick était sur une liste d’adoption d’enfants requérant une «attention particulière», étant donné la gravité de sa perte auditive bilatérale, le processus d’adoption n’a pris qu’un peu plus d’un an.

De 1997 à 2014, Kelly a vécu et travaillé à Pékin. Pendant cette période, elle a fait du bénévolat dans un orphelinat, et savait donc d’expérience ce à quoi les enfants étaient confrontés. Lorsqu’il a été question d’agrandir la famille en accueillant un troisième enfant, le couple a convenu d’en adopter un dans le besoin.

Kelly a communiqué avec le Dr Sam Daniel, directeur du département d’oto-rhino-laryngologie pédiatrique, et la chirurgienne plastique, la Dre Sabrina Cugno, du Children, pour obtenir des conseils avant de finaliser l’adoption de Patrick. «Je n’ai que de bons mots pour ces médecins et les équipes de ces départements», mentionne-t-elle.

Patrick

Le retour à la maison avec leur enfant alors muet s’est effectué le 6 novembre 2017. À leur premier rendez-vous avec le Dr Daniel, le 1er décembre, Patrick s’est fait installer une bande maintenant une prothèse auditive à ancrage osseux (BAHA) sur sa tête. Sa maman Kelly était à la fois surprise et ravie. Elle a alors pu voir son fils «entendre» pour la toute première fois. Choc, joie et exaltation: voilà comment elle décrit l'expérience de son fils.

Patrick fréquente présentement la prématernelle de l’École orale de Montréal pour les sourds où il travaille avec succès au développement de son vocabulaire et sur son articulation. Avec un frère de 8 ans et une petite sœur de 5 ans à ses côtés, la maîtrise de l’anglais n’est pas un problème pour lui. Grâce à ses après-midis passés à la garderie francophone, Patrick est sur la bonne voie pour devenir bilingue.

L’an prochain, une procédure chirurgicale est prévue afin d’implanter les appareils auditifs derrière ses «petites oreilles». Et, lorsqu’il aura 8 ou 9 ans, il subira une chirurgie de reconstruction. Patrick ne pourra peut-être pas entendre au moyen de ses oreilles, mais celles-ci auront enfin une apparence tout à fait normale!

Kelly est plus que reconnaissante pour ces appareils auditifs financés par les généreux donateurs de la Fondation de l’Hôpital de Montréal pour enfants et pour le soutien qu’elle et son fils continuent de recevoir de la formidable équipe du Children.



Commenter

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont identifiés par un astérisque.