Les petits miracles

Chaque année, plus de 5 800 enfants sont admis au Children pour des raisons toutes plus différentes les unes que les autres.

Certains de ces patients sont considérés comme de « petits miracles » tellement leur parcours sort de l’ordinaire.

Dans le cadre de sa série annuelle « Les miraculés », Le Journal de Montréal a raconté le cheminement de cinq enfants traités au Children. Certains cas vous feront pleurer, d’autres, sourciller par leur caractère inusité. Chose certaine, aucun ne vous laissera indifférent.

***

Benjamin a trois ans et il porte en tout temps son petit sac à dos; mais détrompez-vous, ce n’est pas pour aller à l’école. C’est qu’il est atteint d’une maladie rare (mitochondriale) qui l’oblige à être nourri par intraveineuse à tout moment. Son corps refuse d’absorber la nourriture et tente plutôt de l’évacuer rapidement. Mais, grâce à la Dre Hema Patel et son équipe au Children, Benjamin peut vivre une vie (presque) normale.

Lisez son histoire


Zaïra, née à 27 semaines de grossesse, a vécu les deux premières années de sa vie avec une trachéostomie – son larynx étant trop souple pour la laisser respirer seule. Elle a subi une dizaine d’opérations, dont la plus récente qui a changé sa vie: les médecins du Children ont greffé du cartilage, prélevé dans ses côtes, dans son larynx, pour le solidifier. Aujourd’hui, elle peut enfin parler!

Lisez son histoire


À quelques semaines de vie, Ève a fait une réaction allergique et a développé de graves plaques d’eczéma sur tout le corps. Les tests d’allergies étaient clairs : 12 aliments étaient dangereux pour sa santé et devaient être évités. Les œufs, le lait, les arachides, entre autres. Mais la Dre Christine T. McCusker, du Children, n’a pas abandonné et a fait des tests de désensibilisation pendant 2 ans sur la petite. Les résultats sont fabuleux!

Lisez son histoire


Catherine Laurence a été dans un coma pendant un mois, à la suite d’une hémorragie au cerveau causée par un déficit en protéine C. La moitié de sa boîte crânienne a dû être coupée en raison de la pression trop intense. Le Dr Mirko Gilardino, du Children, lui a installé une prothèse sur mesure créée par ordinateur. L’opération fût un succès, et, pour couronner le tout, Catherine Laurence a réussi son année scolaire!

Lisez son histoire


Lyvia a été opérée d’urgence alors qu’elle avait seulement 9 jours. Pendant la grossesse, son diaphragme ne s’était pas refermé et ses organes internes avaient monté dans sa cage thoracique. Le second diagnostic émis par l’équipe du Children a permi de la sauver. Aujourd’hui, même si son poumon droit est plus petit que le gauche, elle fêtera son premier anniversaire!

Lisez son histoire



Commenter

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont identifiés par un astérisque.