Ensemble, nous sommes plus forts!

Ensemble, nous sommes plus forts!

Dre Braverman a été recrutée du Johns Hopkins Medical Center à Baltimore en 2008 et est une pionnière dans son domaine. Ses recherches portent sur un groupe de maladies héréditaires causées par des changements dans les gènes responsables du fonctionnement des peroxysomes. Les peroxysomes sont des composants essentiels des cellules qui aident à métaboliser les lipides, ou acides gras. Ces troubles peuvent affecter le système nerveux, la vision, l'audition, le foie, la densité osseuse, les reins et les glandes surrénales.

Le laboratoire de Dre Braverman utilise des cellules et des modèles de souris pour étudier ces troubles et pour développer des traitements qui peuvent aider à prévenir la dégénérescence de ces maladies. Actuellement, le laboratoire étudie l'efficacité d'un traitement à base de petites molécules et d'une thérapie génique de la rétine sur leur modèle de souris. Dre Braverman a également créé un registre de patients qui documente les variations dans l'évolution des maladies afin de d’assurer que les médicaments et les traitements permettent d'obtenir la meilleure qualité de vie pour les patients. Elle dirige une clinique multidisciplinaire active dans laquelle elle reçoit des patients atteints de troubles liés aux peroxysomes au Québec, dans d'autres provinces et dans d'autres pays. En transposant ses recherches du laboratoire au chevet des patients, ses avancées ont un impact significatif sur les enfants qu'elle traite.

En décembre 2017, Dre Braverman avec sa boursière postdoctorale Catherine Argyriou, ont remporté le concours Knock-Out d’Amorchem, obtenant ainsi des fonds importants pour mener son projet de recherche sur la correction de la dégénérescence de la rétine et sur la prévention de la perte de vision dans les troubles liés aux peroxysomes. L’ensemble de ses travaux lui ont également valu le prix d'excellence en recherche de la Fondation de l'Hôpital de Montréal pour Enfants, fièrement décerné par Pfizer Canada.

Pour voir les projets en cours dans le laboratoire du Dr Braverman, veuillez consulter leur site web http :

Les progrès dans ce domaine ne seraient pas possibles sans un fort esprit communautaire, composé de chercheurs, de cliniciens et d'associations de familles. Dre Braverman est convaincue qu'ensemble, nous sommes plus forts. Elle est très enthousiaste à l'idée que l'esprit communautaire s'avère fructueux dans le monde entier.

Dons

Carmen Vizarro, 50 $ – 10 Décembre 2020