Les Prix d'excellence 2013

Par Fondation du Children,

L’équipe au Children est extraordinaire.

Par leur dévouement et leur immense talent, ils veillent au bien-être et
à la santé des enfants qui doivent parfois livrer des combats plus grands qu’eux.

Cette année, le travail extraordinaire des huit lauréats des Prix d’excellence est souligné :

Maria Corvino

Prix TransForce pour l’excellence du personnel de soutien administratif et clinique

Décerné à un membre du personnel de soutien administratif ou clinique ayant démontré un sens de l’initiative remarquable en vue d’améliorer le bien-être des patients ou de rehausser la qualité de vie au travail.

Maria Corvino affirme que lorsqu’elle a commencé à travailler à l’Hôpital de Montréal pour enfants il y a 20 ans, c’était l’emploi idéal. « Mes deux enfants y ont été hospitalisés après leur naissance, se rappelle Maria. Je ne pensais jamais y travailler un jour, mais lorsque ce fut le cas, je m’y suis sentie à l’aise et j’ai compris que c’était exactement ce que je voulais faire ».

Maria Corvino est l’adjointe administrative du service de chirurgie, ce qui signifie qu’elle planifie les chirurgies et qu’elle coordonne également le programme de bourses de perfectionnement pour les résidents et les étudiants.

« J’adore travailler ici. Je ne me lasse jamais de le faire parce que c’est tellement varié. Notre équipe est tout simplement phénoménale. Je suis toujours heureuse d’aider les étudiants parce que je suis consciente du stress énorme qu’ils doivent vivre ».

Et Maria ajoute que le temps fait foi de tout : « Je suis tellement honorée de recevoir ce prix. Le fait que je suis encore ici après toutes ces années témoigne de l’amour que je porte à mon travail et à l’hôpital ».

Lynn Lebel

Prix Aldo pour l’excellence du personnel professionnel

Décerné à un membre du personnel professionnel, incluant les gestionnaires, dont les connaissances et le dévouement ont amélioré de façon significative la qualité de vie des enfants ou des familles à qui l’Hôpital dispense des services.

Selon Lynn Lebel, la partie la plus gratifiante de son travail est ce qu’elle appelle « l’effet catalyseur ». Son poste de chef administratif des services ambulatoires et des services péri-opératoires est synonyme de dépannage.

« Pensez ce que vous voulez, mais j’adore résoudre des problèmes. C’est un défi stimulant qui exige souvent une interaction avec d’autres personnes afin d’obtenir plusieurs points de vue. Sortir des sentiers battus, remettre en question les vieilles façons de faire — c’est très gratifiant de trouver une solution gagnante et d’en arriver à une conclusion heureuse ».

Lynn a commencé à travailler à l’Hôpital en 1993 à titre de Chef de projet pour les services professionnels. Depuis lors, elle a assumé de nombreuses autres responsabilités. Elle occupe son poste actuel depuis 2010, poste qu’elle qualifie « d’emploi de rêve ». Elle affirme avoir été « surprise, touchée et flattée » d’apprendre qu’elle recevait le prix. « C’était comme marcher sur un nuage! »

Greg Beerwort

Prix Bell pour l’excellence du personnel de soutien technique

Décerné à un technicien dont l’engagement émérite envers nos patients se reflète dans la qualité supérieure de son travail et son apport reconnu à la qualité de vie du Children.

Greg Beerwort se souvient du projet le plus drôle qu’il a eu à réaliser en tant que menuisier de l’Hôpital de Montréal pour enfants. « Nous avons bâti un énorme gâteau en bois pour le char allégorique de l’Hôpital à l’occasion du centième anniversaire du Children », dit-il en riant. « Ça été pas mal amusant à fabriquer. »

M. Beerwort travaille à l’Hôpital de Montréal pour enfants depuis un quart de siècle : « Je suis très fier de travailler dans un hôpital pour enfants. Ici, c’est un petit centre hospitalier, alors on a vraiment le sentiment de faire partie d’une famille. On finit par connaître tout le monde. En arrivant au travail le matin, on se retrouve entouré de visages familiers. »

Bien qu’il se dise « surpris et flatté » d’apprendre qu’il recevait un Prix d’excellence, il s’empresse d’ajouter : « Ça me rend un peu nerveux aussi. Je vais devoir faire un discours et, les discours, ce n’est pas mon fort ».

Savana Montagna

Prix TD pour l’excellence jeunesse Nicolas W. Matossian

Décerné à un enfant ou un adolescent dont le sens de l’initiative exemplaire a contribué d’une manière significative au bien-être d’autres enfants ou adolescents. Ce prix est nommé en l’honneur de Nicolas W. Matossian, dont le courage a inspiré de nombreux enfants à s’engager en vue de recueillir des fonds au bénéfice de l’Hôpital.

De nombreux adultes n’arrivent jamais à trouver ce qu’ils veulent réellement accomplir dans leur vie, et c’est ce qui rend l’histoire de Savana Montagna, âgée de 12 ans, encore plus inspirante.

Lorsqu’elle avait huit ans, les médecins ont diagnostiqué un cancer dans sa jambe. La mère de Savana, Anna Bianco, a refusé de baisser les bras. « Nous sommes demeurés positifs… pour moi, il n’y avait aucune autre option : elle allait guérir. »

Anna affirme que pour Savana, la partie la plus difficile n’a pas été de combattre le cancer, mais de voir d’autres enfants traverser la même épreuve. « Elle m’a dit “maman, quand je serai grande, je veux être médecin afin d’aider les enfants atteints du cancer”. C’est incroyable; nous, les adultes, sommes perturbés lorsque nous avons un simple mal de tête! »

Grâce à des événements comme le gala « The Golden Little Heroes », Savana et sa famille ont amassé plus de 100 000 $ pour le nouvel hôpital. Anna donne tout le crédit au Children pour avoir sauvé la vie de sa fille, et elle s’est engagée à continuer à amasser des fonds pour l’hôpital.

« Lorsque nous nous présentons au Children, il n’y a plus aucune angoisse… c’est devenu comme une deuxième demeure. »

Paul C. McDonald

Prix Caisse de dépôt et placement du Québec pour l’excellence en engagement communautaire et en action bénévole

Le Prix pour l’excellence en engagement communautaire et en action bénévole est attribué à une personne de la communauté de l’Hôpital de Montréal pour enfants ayant contribué de manière significative au mieux-être des enfants et des adolescents, et qui a apporté un soutien notable au personnel.

Recevoir un tel prix est la dernière chose à laquelle Paul C. McDonald s’attendait, mais parlez-en à quiconque le connaît et tous vous répondront que cet honneur est pleinement mérité.

« Quel choc! », se rappelle-t-il en riant. « De fait, lorsque la présidente de la Fondation, Marie-Josée, m’a appris la nouvelle, elle m’a dit que c’était la première fois qu’elle me trouvait sans voix ».

Paul a créé le Fonds Les Grands Cœurs d’Angela en 2000 pour honorer la mémoire de sa petite-fille Angela, décédée à l’âge de dix semaines des suites d’un problème cardiaque congénital appelé hypoplasie du ventricule gauche. Son souvenir se perpétue aujourd’hui grâce au travail de collecte de fonds de Paul. À ce jour, le fonds a recueilli près de 400 000 $ et donne de l’espoir à d’autres enfants.

« Nous avons vécu une expérience terrible, dit-il, mais cela nous a ouvert les yeux. Nous avons vu ce qui se passait et nous avons compris à quel point l’Hôpital de Montréal pour enfants constituait un véritable joyau. Or, si personne ne l’appuie, nous ne pourrons pas le conserver intact ».

Dre Lily Hechtman

Prix Transcontinental pour l’excellence en recherche

Décerné à un chercheur de la collectivité de l’Hôpital dont les initiatives ont constitué un apport significatif et déterminant aux soins pédiatriques.

La Dre Lily Hechtman se souvient qu’elle s’est retrouvée en psychiatrie pédiatrique d’une façon plutôt inhabituelle. « J’ai commencé ma carrière en tant que pédiatre, et lorsque je faisais mon internat par rotation, je suis tombée enceinte.

À cette époque, il n’y avait pas vraiment de congé de maternité comme on les connaît aujourd’hui, et la seule façon pour moi d’avoir un horaire moins frénétique

était d’étudier la psychiatrie ». Après avoir étudié cet ensemble d’éléments, la Dre Hechtman affirme qu’elle a été « séduite ».

Elle affirme avoir été honorée d’obtenir une reconnaissance pour son travail parce que
« lorsque nous avons commencé à faire de la recherche sur les troubles de déficit de l’attention (TDA), de nombreuses personnes estimaient que ces troubles devraient être traités uniquement avec des médicaments. Nous avons prouvé qu’il fallait les traiter avec des médicaments en combinaison avec une intervention psychosociale ».

La Dre Hechtman est associée au Children depuis 1972, et elle affirme que son travail est toujours aussi passionnant. « Ce qui rend ce travail si intense, c’est la possibilité de produire un effet à une période si cruciale de la vie d’une personne ».

Dr Melvin Schloss

Prix Jean Coutu pour l’excellence médicale

Décerné à un médecin qui, par son dévouement exceptionnel envers les patients, ses connaissances supérieures, ses qualités de pédagogue et son accessibilité pour la collectivité de l’Hôpital, constitue une source d’inspiration.

Les enfants sont habituellement les patients les plus incroyables que l’on puisse avoir. C’est du moins l’avis du Dr Melvin Schloss, qui affirme qu’ils « sont très différents des patients adultes. Ils ont tendance à ne pas se plaindre et leur capacité de récupération est remarquable ».

Le Dr Schloss travaille au Children depuis 1969, alors qu’il y a amorcé sa carrière comme résident. En 1974, il est devenu médecin membre du personnel à titre de pédiatre en oto-rhino-laryngologie. Aujourd’hui âgé de 72 ans, le Dr Schloss affirme que « le fait de traiter des enfants m’aide à rester jeune. Je me sens comme si j’avais encore 32 ans. Le travail est très gratifiant ».

Le Dr Schloss ajoute que le Children est un milieu de travail particulièrement agréable. « Étant donné que nous formons une communauté plus petite et tissée serrée, tout le monde se connaît. J’espère que nous pourrons conserver cet esprit lorsque nous déménagerons au nouveau site. Nous sommes nombreux à y travailler depuis longtemps. Vous ne croisez jamais quelqu’un sans le saluer ».

Ann-Marie Suess

Prix Gustav Levinschi pour l’excellence en soins infirmiers

Décerné à une infirmière ou à un infirmier dont le dévouement envers la mission pédiatrique peut servir de modèle. Le lauréat a dispensé d’excellents soins aux enfants et à leur famille, faisant preuve d’une compétence exemplaire et d’aptitudes exceptionnelles pour l’enseignement et le mentorat.

Lorsqu’on parle d’Ann-Marie Suess à ses pairs, les commentaires que l’on entend le plus souvent sont : un mentor hors du commun… compatissante… habiletés de leadership exceptionnelles.

Ann-Marie mérite amplement toutes ces louanges, mais il y a plus. Elle s’est jointe à l’équipe de l’Hôpital de Montréal pour enfants il y a de cela exactement 30 ans. Depuis 2001, elle occupe le poste d’infirmière-chef au département d’hématologie-oncologie.

Tout le monde s’accorde pour dire que la gestion du département d’hématologie-oncologie est une tâche exigeante. Selon ses collègues, personne ne mérite plus ce prix qu’Ann-Marie et lorsqu’on la connaît un peu plus, il est facile de comprendre pourquoi. Ses collègues soulignent l’attention qu’elle porte aux membres de son équipe et aux familles, l’étendue de ses connaissances de même que sa grande compétence comme professeure et mentor.

La remarque suivante tirée de son dossier de mise en nomination dit tout : « Bien que cette lettre fasse trois pages, j’ai l’impression de ne pas avoir rendu justice à la contribution d’Ann-Marie. Il est plus que temps de reconnaître une personne qui est sans contredit l’une des principales responsables du succès de notre département ».

 

© 2018 La Fondation de
l’Hôpital de Montréal pour Enfants

Une réalisation d’iXmédia