Bonnes nouvelles pour les parents d'enfants malades

Par Fondation du Children,

Que fait-on lorsqu’un enfant est gravement blessé ou reçoit un diagnostic de cancer, et que les deux parents travaillent? La plupart du temps, il n’y a qu’un seul choix : un des deux parents doit cesser de travailler pour prendre soin de l’enfant. Cette dure réalité peut devenir l’un des dommages collatéraux les plus dévastateurs de la maladie d’un enfant. Les factures impayées s’accumulent et même le coût des aliments et de l’habillement peut devenir prohibitif. Hier, le Gouvernement du Canada a cependant franchi un pas important dans la bonne direction : à compter de l’an prochain, les parents d’enfants malades auront droit à 35 semaines d’assurance-emploi. Cette mesure devrait soulager le fardeau d’au moins 6 000 familles canadiennes. Celles-ci pourront désormais mettre l’accent sur ce qui compte le plus : la santé de leur enfant.

Consultez la revue de presse :

© 2018 La Fondation de
l’Hôpital de Montréal pour Enfants

Une réalisation d’iXmédia