Télésanté – Un don de Bell transforme les soins de santé au Children

Pour les familles de jeunes patients qui habitent les régions éloignées du Québec, le défi de  s’occuper d’un enfant malade peut devenir encore plus grand. Le temps et l’argent  consacrés aux voyages pour consulter des spécialistes sont des obstacles qui s’ajoutent au  stress que vit une famille et, dans certains cas, limitent les soins qu’ils reçoivent. Depuis  2004, le Children a accompli des progrès remarquables pour offrir des soins au moyen de  la téléconférence en temps réel pour les  patients qui ne peuvent pas se rendre à  l’Hôpital. En 2011-2012, un total de 1 144 séances de télésanté ont eu lieu au Children. Les séances par téléconférence varient de  l’orthophonie à d’autres activités spécialisées telles la calibration d’un stimulateur  cardiaque par un cardiologue. Un chirurgien  peut également être assisté en temps réel  par un pathologiste pour déterminer la  section exacte de tissu à retirer. Les patients en provenance de régions aussi éloignées que la Baie-James et le Nunavik profitent de  cette innovation majeure.

Le Children est devenu un leader en matière de télésanté à l’échelle de la province grâce à un investissement de 5 millions de dollars de Bell en 2005 pour les services aux enfants au travers le Centre virtuel de santé et de services sociaux. « En tant que principale entreprise de communications au Québec, Bell est heureuse d’appuyer le Children avec ses nouvelles solutions de communications d’affaires novatrices et sa technologie à large bande qui aident les professionnels de la santé à communiquer avec leurs patients partout au Québec plus facilement et plus rapidement », affirme Tom Little, président, Bell Marchés Affaires.

Le don de Bell transforme également la façon dont les connaissances et l’expertise sont partagées entre les professionnels de la santé. « Notre réseau de téléconférence nous permet de travailler en collaboration avec nos collègues des autres institutions de soins de santé d’une manière qui était auparavant impossible », explique Madeleine St-Gelais, Conseillère cadre, Services de télésanté du CUSM. « Les patients ont ainsi accès à la même qualité de soins qu’ils recevraient s’ils étaient physiquement présents et ce, en temps opportun. »

En contribuant à prodiguer des soins de santé à la fine pointe aux patients là où ils vivent, Bell améliore de façon importante la qualité de vie des enfants partout au Québec.

© 2018 La Fondation de
l’Hôpital de Montréal pour Enfants

Une réalisation d’iXmédia