Marc Normandeau : Doublement courageux, doublement inspirant

À l’âge de quatre ans, Marc Normandeau dut combattre la leucémie. Il fut traité au Children et malgré la gravité du diagnostic, il récupéra rapidement. C’était en 1999. Pendant les neuf années qui suivirent, la santé de Marc demeura excellente. Mais en mars 2008, sa vie bascula de nouveau.

Marc visitait le merveilleux monde de Disney avec sa famille. Malgré l’atmosphère de fête qui l’entourait, il se sentait faible et très fatigué. Alertés, ses parents redoutèrent soudainement le pire. Sans perdre de temps, ils se rendirent à l’hôpital pédiatrique le plus proche où on leur confirma malheureusement que le cancer était de retour.

Marc et sa famille revinrent très vite vers Montréal; ils passèrent littéralement de l’avion au Children. Prévenus par leurs collègues de la Floride, nos médecins attendaient la famille. « Je me suis sentie soulagée dès que j’ai franchi les portes de l’Hôpital. Je savais qu’à ce moment, le Children était le meilleur endroit pour Marc », se rappelle sa mère, Cindy Intini. Les traitements de chimiothérapie de Marc commencèrent dès le lendemain, après qu’on lui eût installé un cathéter. Ils se poursuivent depuis.

Cette fois-ci, il s’agit d’une rechute et les traitements sont bien plus agressifs. « Mais bien qu’ils soient épuisants et difficiles, les traitements ne semblent jamais affecter le moral de Marc. Sa force nous étonne tous ! », raconte son père, Pierre Normandeau. Les traitements les plus difficiles doivent se terminer au printemps et une autre année de chimiothérapie de maintenance est prévue. Si tout va pour le mieux, Marc pourrait être de retour au hockey en mai. « Je n’ai pas pu jouer depuis que le cancer est revenu, et ça me manque énormément », explique-t-il.

Il n’y a pas que Marc qui s’ennuie. Toute son équipe est derrière lui et espère son retour. L’hiver dernier, sachant que leur gardien de but étoile allait perdre ses cheveux, toute l’équipe s’est fait raser la tête en signe de solidarité. Ce geste a grandement ému la communauté de St-Lazare, où habite Marc. Pour l’encourager, de nombreuses personnes ont alors commencé à amasser des fonds pour notre Hôpital.

Des bracelets portant l’inscription « Marc’s All Star Team » furent vendus dans les écoles de la région; un tournoi de balle molle féminine servit à amasser des fonds; après avoir lu l’histoire de Marc, une étudiante demanda des dons plutôt que des cadeaux pour son anniversaire; le professeur de piano qui enseignait autrefois à Marc organisa un récital bénéfice ; et des t-shirts à l’effigie des Canadiens furent vendus à l’Académie Kuper. Vocera, où travaille le père de Marc, fit aussi un don généreux.

À ce jour, près de 25 000 $ ont été amassés pour le Fonds Marc Normandeau de la Fondation du Children et les dons continuent d’affluer. « La générosité de notre communauté semble sans fin », lance Cindy. Avec les sommes recueillies, Marc espère financer l’achat d’une pièce d’équipement médical pour l’unité d’hématologie-oncologie du Children, où il a fait de longs séjours au cours des douze derniers mois.

Pour sa détermination et sa force remarquables, Marc a aussi été choisi pour représenter notre Hôpital et Opération Enfant Soleil dans le cadre du programme du Réseau Enfants-Santé Champions de tout le Canada, présenté par Wal-Mart. Ses traitements n’étant pas terminés, il ne pourra peut-être pas prendre part à toutes les activités entourant cet honneur, mais il a sans contredit grandement mérité son titre de champion.

© 2017 La Fondation de
l’Hôpital de Montréal pour Enfants

Une réalisation d’iXmédia