Un don à la mémoire de Lori et Michael

Par Susan Sipos Green,

Institutrice et gestionnaire pendant 35 ans, j’ai eu le bonheur de côtoyer des milliers d’enfants. Nos jeunes sont  précieux et ils ont besoin de soins exceptionnels, comme ceux offerts à l’Hôpital de Montréal pour enfants. J’en étais convaincue en tant qu’enseignante, puis j’en ai personnellement fait l’expérience en tant que parent.

Pour ma famille, l’Hôpital de Montréal pour enfants a été comme un second foyer. Entre la fin des années 70 et le milieu des années 80, nous y avons passé d’innombrables heures avec nos enfants, Lori et Michael.

Nous avons passé neuf ans dans un brouillard, mais je n’oublierai jamais tout ce que nous avons reçu à l’Hôpital de Montréal pour enfants. Le personnel du Children comprenait qu’avant d’être des patients, nous étions d’abord une famille. En s’attardant même aux petits détails, comme le fait de planifier les rendez-vous de Lori et de Michael le même jour, le personnel nous permettait de passer plus de temps ensemble. Quel cadeau!

Ma famille a reçu énormément de soutien pendant ces années difficiles. C’est pourquoi j’ai voulu aider d’autres familles et d’autres enfants dans le besoin. Je savais que participer au programme de dons mensuels était la meilleure façon pour moi d’offrir de l’aide en retour. Toutefois, quelques années plus tard, après avoir vu un mur commémoratif mettant en lumière les dons par legs, j’ai réalisé que je pouvais faire plus.  J’ai appris qu’un don testamentaire était bel et bien possible et que de nombreuses personnes à revenus moyens laissaient un apport significatif de cette manière.

Mon legs permettra aux Montréalais et aux Québécois de continuer de compter sur un hôpital qui se consacre entièrement aux  enfants. Peu de villes peuvent s’enorgueillir d’avoir un tel établissement. Je le sais pour l’avoir vécu.

Pour moi, la décision d’inclure la Fondation de l’Hôpital de Montréal pour enfants dans mon testament a été toute naturelle. Je sais que Lori et Michael ont reçu les meilleurs soins qui soient au Children et en tant que parent et enseignante, c’est ce que je souhaite pour chaque enfant, aujourd’hui et demain.

Dans la vie, rien n’est parfait. Des obstacles surviennent lorsque nous les attendons le moins. Le Children, lui, est toujours là pour ses patients et leur famille, même dans les pires moments.

Susan(Sipos)Green

 

* Pour en savoir plus à propos des dons testamentaires, contactez Elizabeth Gomery, egom@fhme.com.

Écrire un commentaire

(optionnel)

© 2018 La Fondation de
l’Hôpital de Montréal pour Enfants

Une réalisation d’iXmédia