Par vos dons, mon histoire continue.

Par Fondation du Children,

Mon nom est Laurie Malenfant. Je suis née le 28 avril 2009 et décédée le 5 juillet de cette même année à l’Hôpital de Montréal pour enfants. Malgré ma bataille ardue et  les traitements et interventions qui étaient humainement possible de faire, mes nombreux problèmes de santé ont finalement eu le dessus sur moi.

Jour après jour,  les complications s’accumulaient : fissure à l’œsophage, obstruction intestinale, dimension du cœur, pneumothorax, détresse pulmonaire persistante, etc. Comme il m’était impossible de téter, j’étais nourrie par intubation. Même si ma respiration était assistée mécaniquement, les arrêts respiratoires devenaient de plus en plus fréquents et prolongés. Les conséquences d’un manque d’oxygène important au cerveau sont multiples et souvent irréversibles.

Après avoir été tendrement bercée par ma mère, avec mon père à ses côtés, durant toute la nuit du 4 au 5 juillet, je me suis éteinte. J’ai laissé dans le deuil mon frère jumeau Emerik qui après plusieurs mois de soins, est sorti vainqueur de son combat, mon grand frère Louis-Philippe, de 13 ans mon aîné, ainsi que mes parents Sylvie et Michel, ainsi que bien d’autres.

Malgré cette tragédie, ne croyez pas que j’ai vécu que de la souffrance; ce serait faire préjudice à l’amour infini dont m’ont témoigné tout spécialement mes parents et mon grand frère. Leur plus grand geste d’amour pour moi a été de me laisser partir. Grâce à vos dons, mon histoire n’est pas encore finie. Chaque personne qui aura la générosité de donner à la Fondation de l’Hôpital de Montréal pour enfant fera en sorte que ma mort ne sera pas uniquement qu’un événement de tristesse, mais bien un d’espoir. Elle offrira la perspective de permettre à l’unité des soins intensifs de néonatalogie de l’Hôpital de Montréal pour enfants, d’améliorer les soins prodigués aux bébés qui naissent dans la tourmente de la maladie et de soutenir les familles concernées.

Je souhaite que vos dons puissent réjouir tout spécialement le cœur de mes parents et de mes frères, sachant que les fonds amassés en mon nom sauveront peut-être la vie de bébés, tout comme moi, malades. Merci de tout cœur de faire subsister mon histoire par votre générosité.

Pour plus d’informations sur les dons commémoratifs, cliquez ici.

Écrire un commentaire

(optionnel)

© 2018 La Fondation de
l’Hôpital de Montréal pour Enfants

Une réalisation d’iXmédia