Maritsa : le combat continue

Par Catherine,

Banner - PK Maritsa

« Maritsa a passé la moitié de sa vie en chimiothérapie », se désole sa maman, Rose-Flore.

Les choses allaient pourtant pour le mieux à l’automne dernier lorsque Maritsa a rencontré notre porte-parole, P.K. Subban : elle suivait une chimiothérapie pour traiter une leucémie après une première rechute et tous les espoirs étaient permis qu’elle puisse retourner à l’école et reprendre le cours normal de sa vie.

En mai, à la suite d’une ponction lombaire, le scénario qu’elle redoutait le plus survient alors : Maritsa fait une deuxième rechute. À la mi-juin, une fièvre l’entraîne d’urgence au Children. Elle séjourne à l’hôpital depuis.

« Au début, Maritsa avait si mal qu’elle ne pouvait pas bouger ses membres; même les plus légers déplacements lui donnaient des douleurs atroces. Mais les choses vont en s’améliorant », affirme Rose-Flore. Les infirmières réussissent à la faire passer du lit à son fauteuil grâce à un harnais de transport. La jeune fille de 8 ans peut maintenant bouger ses bras et joue avec sa poupée. « Souvent, je lui demande de lever ses bras dans les airs car, pour moi, c’est la preuve que nous avons franchi une petite étape; chacune de ces étapes est une victoire contre la maladie », dit-elle.

Rose-Flore est une mère monoparentale dévouée, qui accompagne à temps plein sa fille durant cette période éprouvante. Elle et Maritsa passeront de longs mois au Children en raison d’une greffe de moelle osseuse prévue cet automne. La leucémie est tenace. Mais Maritsa est une battante.

Des milliers de familles appauvries par la maladie de leur enfant reçoivent le soutien du Coup de main de P.K. pour alléger leur fardeau. Faites un don avant le 1er août, qui sera généreusement égalisé par P.K. Subban.

Je veux donner

Écrire un commentaire

(optionnel)

© 2018 La Fondation de
l’Hôpital de Montréal pour Enfants

Une réalisation d’iXmédia