Danny Wolff: Courir pour le Children

Par Fondation du Children,

Danny Wolff n’a pas besoin de courir bien loin pour trouver son inspiration : « Lorsque je cours, je cours pour mes enfants, Dylan et Riley ».

Dylan et Riley sont de vrais jumeaux de huit ans à qui on a diagnostiqué la maladie de Canavan à l’âge de cinq mois. La maladie de Canavan est une maladie génétique rare qui cause des dommages progressifs et irréversibles aux cellules nerveuses dans le cerveau, ce qui retarde le développement physique et intellectuel à partir de la petite enfance. Pour la plupart des personnes atteintes, l’espérance de vie ne dépasse pas l’enfance.

L’idée d’accomplir quelque chose de concret pour aider le Children à aider ses deux fils  et d’autres patients a fait son chemin dans la tête de Danny Wolff. Danny admet qu’il présentait un surplus de poids à cette époque, mais il était prêt le jour où sa femme, Samarra, lui a suggéré d’enfiler ses chaussures de sport et d’aller courir au nom de l’Hôpital de Montréal pour enfants à l’occasion de la course annuelle Banque Scotia 21k de Montréal. Danny a amassé plus de vingt mille dollars dès sa première participation. « Six ans plus tard, et cinquante-cinq livres en moins, notre réussite ne fait aucun doute. »

La course de 21 kilomètres n’est pas une partie de plaisir, même lorsque vous vous entraînez pour le faire, comme Danny le fait chaque année. « Lorsque vous franchissez le 18e kilomètre et que vous êtes à bout de souffle, que vos chevilles et vos genoux vous font souffrir, que le vent souffle et qu’il fait froid, vous devez alors vous accrocher à quelque chose qui vous inspire. Dans mon cas, ce sont mes enfants. »

Lorsque Danny a commencé à courir pour amasser de l’argent, il voulait aider le Children. Il y a toujours un besoin pour de l’équipement médical neuf, et depuis quelques années, pour des infrastructures, avec la construction du nouveau Children. Pour Danny, il était également important qu’il puisse y avoir des fonds pour des petites choses qui aident les enfants à composer avec ce qu’ils vivent au Children. « Nous voulions nous assurer qu’il y a des livres et des jeux vidéo et toutes sortes d’autres choses qui aident les patients à oublier pourquoi ils sont à l’hôpital. »

Alors que Danny se prépare en prévision de sa sixième course annuelle Banque Scotia, lui et son épouse Samarra sont conscients que leurs garçons et tous les donateurs qu’ils connaissent  sont derrière eux à chaque étape. « Notre situation est loin d’être facile avec nos jumeaux. Ça fait mal. Le fait de pouvoir compter sur la collectivité, sur le Children et sur le soutien de tous nous aide à fonctionner au quotidien. »

Danny ne manque jamais une occasion de remercier le Children pour les soins offerts à ses fils ainsi qu’aux fils et aux filles de nombreuses autres familles. Il est également reconnaissant pour ce qu’il considère être un très grand honneur d’être un ambassadeur pour le Children à la course Banque Scotia. « Qui sait, ajoute-t-il en ricanant, ce sera peut-être moi le gagnant cette année! »

Peut-être l’es-tu déjà, Danny.

Si vous voulez aider Danny à atteindre son objectif, cliquez ici.

Écrire un commentaire

(optionnel)

© 2018 La Fondation de
l’Hôpital de Montréal pour Enfants

Une réalisation d’iXmédia